Diptyques

Phénomènes

Ces diptyques photographiques, empreintant à la grammaire cinématographique, créent une trame hybride diluant les cadres, et permettent grâce à l’évidement du contenu plastique la mise en mouvement de l’imagination, de scénarios possibles. Les diverses interventions numériques ne sont jamais ostentatoires, leurs effets se fondent dans la plasticité de l’image et révèlent un trouble quant à la nature de celle-ci. Face à l’éloquence des images, il convient de dissoudre le discours en soulignant l’évidence d’images ouvertes sur l’objet du désir de voir, objet paradoxal se nourrissant inlassablement de sa propre évanescence.

CONTACT

Ghislain Arka